Quelles sont les règles à suivre pour vapoter à l’étranger ?

Envisager un voyage sans sa cigarette électronique est une chose difficile quand on est habitué au vapotage. Cependant, pour vapoter à l’étranger, il faut suivre certaines règles. 

Plusieurs pays n’autorisent pas le vapotage compte tenu de leurs cultures ou encore des valeurs. Les pays qui le tolèrent, par contre, exigent quelques réglementations à suivre. Quelles sont les règles à suivre pour vapoter à l’étranger ? 

A voir aussi : Comment faire un escape game pour un mariage ?

Est-il possible de voyager avec sa cigarette ?

Les consignes en rapport avec le voyage varient selon les moyens de transport adoptés. Généralement, les voyages effectués par voie terrestre ou maritime sont moins soumis aux règlements que ceux effectués en avion. 

Il faut noter que durant un voyage aérien, les principes s’appliquant à la cigarette électronique sont identiques à celles des autres types d’appareils électroniques. 

Avez-vous vu cela : Camping : le meilleur moyen de faire du tourisme à Anduze

En effet, tous les appareils électroniques doivent être transportés dans la cabine et y rester jusqu’à l’atterrissage. Même les accus de rechanges font partie de la liste. En réalité, ni la bactérie en soute, ni l’ordinateur ne doit être transporté. 

La réglementation demeure inchangée avec les e-liquides. Ces dernières sont transportables en soute comme en cabine comme vous pouvez le remarquer si vous regardez ici. Le flacon doit posséder une capacité supérieure à 100 ml pour qu’il soit transporté en cabine.

De plus, il faut qu’il soit hermétiquement fermé et mis dans un emballage transparent. Il est vivement recommandé de bien fermer l’airflow durant tout le voyage, car si la cabine est pressurisée ou non, elle peut provoquer la fuite de la cigarette électronique. 

Vacances et vapotage : est-il interdit de vapoter dans les lieux publics ?

Le vapotage dans les lieux publics est interdit dans de nombreux pays pour diverses raisons. La raison principale est l’impact sur la santé des personnes à santé faible se trouvant dans l’entourage et des petits enfants. 

Tout le monde n’aime pas s’en servir ou même sentir l’odeur. L’utiliser dans les lieux publics va donc à l’encontre des lois du respect de droit de la personne. C’est pourquoi la plupart des pays du monde en ont fait une interdiction. Notamment: la France, la Hongrie, la Finlande, l’Espagne, le Royaume-Uni, la Belgique, la Grèce et Malte. 

En dehors de ces pays, il y a ceux qui interdisent l’utilisation de la cigarette électronique dans certains endroits en particuliers de leur pays.  L’importation de la cigarette électronique est même interdite dans certains pays. Il est donc impossible de le commercialiser dans ces pays-là. 

Il faut noter que les légalisations ne se limitent pas uniquement au niveau des réglementations. Même le port est strictement interdit. Ce qui signifie qu’aucun voyageur ne doit le porter sur lui au risque de confiscation. 

Les règles à suivre pour vapoter à l’étranger

La réglementation en ce qui concerne le vapotage diffère d’un pays à un autre. Pour les États-Unis, l’e- cigarette est 95 % moins nocive que le tabac. Par conséquent, le vapotage en Angleterre ne pose aucun problème. 

La cigarette électronique est non seulement légale aux États-Unis, mais constitue un meilleur moyen de sevrage tabagique. Il en est de même pour le Maroc, le Canada et l’Écosse. 

D’autres pays ne sont pas de cet avis. Les pays comme la Colombie, le Venezuela, l’Argentine, le Brésil, l’Inde, le Singapour et le Mexique interdisent strictement le vapotage. Il est par ailleurs autorisé en Corée du Sud, Portugal, Irlande et en Italie d’acheter des e-liquides et de posséder des cigarettes électroniques.

Previous post Quelles sont les façons d’encourager l’imagination en utilisant des jeux d’imitation ?
Next post Comment se préparer pour une reconstitution historique de l’époque napoléonienne ?